page 02/25

 

Sur le Pont GALATA, va et vient incessant de la foule, c'est le pays des petits métiers : vendeurs de cigarettes à la pièce ...rasoirs, kleenex, couteaux, chaussettes, pain; tout se vend.
A l'entrée du pont vente d'abricots secs, raisins ...un homme chargé d'énormes "Barbe à papa" rose juchées sur des mâts de plusieurs mètres déambule parmi la foule... les enfants s'approchent... ils dégustent ces filaments sucrés avec des airs malicieux et gourmands... mais çà colle .... le marchand de kleenex est à côté, et la fontaine de la mosquée toute proche.... tu .as pouvoir te débarbouiller petit....

Il suffit de passer le pont.... et là c'est le domaine des pêcheurs qui, de leurs barques et à la criée proposent leurs poissons.... "indira...indira .... !!! et voici le poisson encore frétillant passant de la barque au client qui attend sur le quai. Les barques tanguent drôlement...

les ferry et bateaux de toute sorte nombreux en cet endroit provoquent de nombreux remous.

Un peu plus loi, même chose, mais ici plus de choix dans le poisson : Espadon, rouget, raies, poisson bleu du bosphore, merlans et merluchons se côtoient.

Après avoir traversé le pont, nous le retraversons, car à l'entrée de ce pont, et sous le pont de petits restos bien sympas attirent notre regard. Là, on racole dur pour attirer le client à son resto où à celui du Patron... Le "ROUTARD" que nous faisons toujours suivre dans nos expéditions et où, ici, nous pouvons vanter les petits trucs... les coins oubliés, les combines, nous indique le resto OLYMPIAT. Il est bien là, et on ne peut se tromper, car à l'entrée grand Panneau avec poster copie conforme à la couverture du ROUTARD ...donc arrêt chez OLYMPIAT.

Restaurant très propre, fleurs à gogo sur toutes les tables, on nous conduit sur la passerelle en bois rasant le Bosphore, on ne peut être mieux, le Rêve... c'est exactement la vue que depuis mon enfance j'avais au fond de mon être.

Spectacle fantastique, mosquées. Istanbul située à la rencontre de l'Orient et l'Occident a reçu de l'Orient des dizaines de mosquées somptueuses aux nombreux minarets élégants s'élevant vers le ciel. Ce soir les couleurs du ciel, le soleil à son crépuscule mélangé aux nuages gris donnent un charme particulier à ses rives du Bosphore. C'est le coup au coeur....

Le garçon vient prendre la commande et nous sort de notre méditation... revenons sur terre...
Nous commandons : courgettes, poivrons farcis, feuilleté au fromage et plat mixte de poissons.

Nous nous replongeons en silence dans cette vision merveilleuse, pourtant la circulation est fort dense, mais le charme n'est pas rompu pour autant. Vers 20 h les mosquées se parent de leur guirlandes électriques, tout s'allume, tout s'embrase, le ciel devient orangé et pourpre, les voix des muezzins retentissent..... c'est l'heure de la prière... mon Dieu que c'est beau...
Le point bien précis que je ressens lors de l'écoute d'un concerto ou d'une symphonie de Beethowen, Mozart... se manifeste, là aussi ce n'est pas la symphonie du son, mais ce mélange de vision superbe et de mélopées emmêlés de ces paroles montant vers ALLAH. Nous sommes en période de RAMADAM (ici RAMAZAM), et lorsque le soleil se couche, le muezzin chante et donne ainsi le signal de la fin du Ramazam, les gens se précipitent chez eux pour manger. Ici ce phénomène est moins ressenti qu'au Maroc, car au Maroc l'Islam est une religion d'État, ici c'est plus "KOUL"...

Le repas nous est servi... mon Dieu que de choses.... un repas pour trois .... toutes ces bonnes choses arrosées par un délicieux vin blanc, café et liqueur verte offerte par la maison, et la journée se clôture tard. Nous rentrons par le bus, fatigués, mais avec des images plein les yeux, et des estomacs bien remplis.

 

MERCREDI:

Aujourd'hui programme chargé : Mosquée Ste SOPHIE, Mosquée Bleue, musée TOPKAPI.

Bus assez tôt vers 8h 30, direction les Mosquées. Près de Ste Sophie, très grandes places bien ombragées, jardins aux parterrres fleuris, les arbres croulent sous les fleurs et les couleurs jaune se mêlent aux mauves et roses, les pelouse sont encore verte .... eh oui nous ne sommes qu'au Printemps, saison idéale pour visiter ce Pays.