P01/12

 

ARGENTINE 2006

Terre de contrastes

 

12 novembre 2006

Après les émotions du départ (la ligne téléphonique de la famille Finana coupée…) tout le monde est au rendez-vous. Les frangins sont arrivés hier et c’est la fête. Rendez-vous à la Gare d’Artix pour 6 d’entre nous, les autres se rendant directement à Bordeaux Mérignac.

Regroupement sur le quai de la gare… embarquement immédiat pour Bordeaux où nous prendrons l’avion pour Madrid. A 15 h, les amis sont au rendez-vous, joie des retrouvailles. Nous voilà dans les airs, le vol Bordeaux – Madrid n’est pas très long. Janine est en pleine forme, le médicament miracle du mal des airs a fait l’effet désiré. C’est de bon augure, car nous avons 11 h d’avion pour B.Aires, et 7 vols intérieurs. Arrivée dans l’immense et superbe aéroport madrilène. Nous prenons d’abord un métro qui va nous conduire à la station, désignée par une lettre, ensuite nous nous dirigeons, suivant la couleur vers la destination désirée. Les escaliers et passage sont de couleurs, reste à suivre la couleur pour nous rendre à l’endroit. Véritable jeu de piste, cela nous amuse. Pour nous : Buenos-Aires !!!

Escaliers roulants…panneaux lumineux indiquant… 20 mn à parcourir… puis 10 mn… c’est inouï. Nous voilà enfin rendus dans le lieu d’embarquement, boutiques…resto…il faut bien passer le temps et l’attente est toujours longue.
Embarquement dans le long courrier qui va nous conduire de Madrid à Buenos Aires (11 h de vol). Vol long malgré les intermèdes consignes de sécurité, repas, musique, morceaux de Mozart, la télé, pas du tout à mon goût. J’essaie tant bien que mal de trouver le sommeil, mais c’est un sommeil en pointillé. Petite promenade dans les allées étroites de l’avion….il faut activer la circulation, tout doucement le temps passe…mais c’est tout de même long lorsque l’on n’arrive pas à dormir. Sur les voyages précédents : Bolivie, Pérou, j’arrivais à dormir….mais en prenant une année de + cela devient plus difficile.

13 novembre

Dans 15 mn, nous arrivons à Buenos Aires. Par le hublot le soleil resplendit, la ville vue d’en haut estsuperbe, nous survolons le rio de la Plata et la frange océanique.
Dernières formalités, bureau de change. Le guide est au rendez-vous, toute l’équipe prend place dans le minibus et en route vers l’hôtel Hispano avenida de Mayo au 861. Nous avons 1 h 30 pour nous installer et le guide viendra nous rechercher pour une visite de la ville en minibus.

Nous partons d’abord en bus et visitons le cimetière de la Recoleta (tombeau d’Eva Perone) la célèbre Plaza de Mayo, San Talmo, le quartier du Tango : La Boca à l’architecture fort typique.

Nous sommes surpris par les promeneurs de chiens. En effet ici, des gens, pour la plupart des jeunes, promènent des chiens, parfois 5 ou 6…très curieux et super bonne idée pour les gens qui travaillent et qui ne peuvent faire « respirer » ces braves bêtes.

Grands boulevards où les superbes jacarandas ploient sous leur parure bleue…ces arbres sont magnifiques et c’est la pleine éclosion. Des arbres géants « Camero » plantés en 1800 par los hermanos Recoletos. Plus loin des jeunes promènent des jeunes handicapés sur des fauteuils roulants ….des idées pour l’emploi des jeunes où de moins jeunes.

Nous prenons le repas au Goya situé près de l’hôtel, mais nous dégustons un excellent café chez Tortoni à quelques mètres du restaurant. Un des premiers cafés de Buenos Aires, magnifique intérieur, tableaux, colonnades, vitraux…à voir pour la décoration…et pour déguster un bon café ! Ambiance assurée.

Excellente nuit, j’ai bien récupéré. Repas dans un self pour 100 pesos…..toujours nos « promeneurs de chiens »….pas de crottes…ici les chiens sont bien « éduqués » et ne chient pas n’importe où !!