p02/13

Le soir à l'étape, les tentes sont déjà montées, et les marabouts "cuisine" et "dortoir" des muletiers, guide, sont en place. Super. une bonne équipe fort sympathique, notre guide Mohamed sait bien diriger sa troupe et l'équipe à l'air soudée. Pendant ce temps, faute d'eau, petit brin de toilette à la calinette. Le thé est servi avec des biscuits. Avant le repas du soir ô surprise...que voyons nous arriver ...en apéro : whisky, pastis avec olives noires, pralines ...mais c'est vraiment le haut de gamme...

Au repas du soir soupe et délicieuse tagine de légumes. Nous avons droit à des minis matelas ce qui est tout de même mieux que de dormir à même le sol.

 

Dimanche 8

Aujourd'hui paysages de gorges et de grands plateaux caillouteux, repas dans jardin,enfants curieux venus nous voir. Nous dansons, et échangeons, par geste et à l'aide de mon mini dico d'arabe quelques mots. Au menu salade sardine et tagine, en apéro bien entendu le whisky marocain "le thé à la menthe".

Nous marchons pendant 6 h avant l'arrivée au village. Echange d'amandes avec un homme. Nous faisons des photos, les muletiers sont ravis que je leur donne la photo faite au polaroïd...il est vrai que je ne pourrais contenter tout le monde, mais je leur fait comprendre que je vais faire des photos avec un autre appareil et que je les enverrai à Mohamed qui les leur transmettra. Ils sont ravis. Je fais en sorte de faire le maxi avec la pellicule polaroïd afin qu'ils aient la photo.

Ce soir au repas du vin accompagnera le couscous. C'est vraiment le resto 3 étoiles, celà nous change de la rando, faite autour du TOUBKAL, en 86, car là, on marchait plus longtemps, avec des dénivelés très importants ...nous arrivions dans les villages très fatigués et la nourriture n'était pas en rapport avec les efforts que nous faisions dans la journée.

 

Lundi 9

Toilette matinale dans un petit coin d'un oued maigrelet en cette saison, mais celà suffit amplement pour se rafraîchir et bien se laver. Comme l'eau est un bien précieux, que nous, dans nos salles de bains, nous ne savons apprécier à sa juste valeur; nous gaspillons l'eau, alors qu'ici, on la ménage, on l'honore, on fait attention de ne pas la gaspiller. Le ciel est ce matin légèrement nuageux, mais dans la journée, il fera place à un beau ciel d'azur. Paysages superbes, parfois on se croirait dans les décors de western ...mais ici, ce n'est que du vrai, une nature dure sauvage, mais superbe. Pas de pollution, le ciel n'est même pas pollué par le passage des avions. Parfois, on se demande pourquoi l'homme ne vient-il pas plus souvent se ressourcer, ici. Je comprends qu'il y ait des hommes qui aiment vivre là. Pourtant, les pauvres, ils manquent de tout. Confort, toit ...ici c'est le Royaume des nomades, quelques maigres troupeaux, chèvres et moutons, enfants pieds nus, et parfois en guenilles, mais le sourire toujours au coin des lèvres. Démunis, mais avec le visage toujours éclairé par un sourire.