ISRAËL - PALESTINE 99

20 PAGES

 

Départ le 27 Novembre 1999

Mourenx 8 h, tout est prêt, le C/c paré pour un assez long voyage. Nous devons partir jusqu'à la mi-février du Millénium.

Première étape "MARSEILLE" où nous mangeons chez Momo et Roselyne avec Bernard et des amis à Momo, des vrais montagnards qui ont fait plusieurs fois le Mont-Blanc. Superbe soirée avec au menu, spécialité Momo : des pieds-paquets !!

Dimanche 28

Balade dans Marseille, sur les boulevards c'est la Foire aux Santons, c'est magnifique, suivant les échoppes, visages et expressions des santons sont plus ou moins réussis, et on voit, ici, la différence entre les artistes. Nous allons jusqu'à la Bonne Mère, où nous assistons à une fin de messe avec fanfare italienne. Prière à la Bonne Mère. De là-haut très beau panorama sur Marseille. Il fait très beau, soleil et ciel d'azur, mais petit air frisquet. Repas vers les plages aménagées, avec piste pour les rollers, c'est super. Ce soir, nous mangeons chez Bernard, charcuterie de Brassac, Fred et Marie-Blanche "saucissonnent" avec nous.

Lundi 29

Nous quittons la Reynarde vers 8h. Toujours du ciel bleu, mais quelques traces de la tempête de neige survenue il y a quelques jours, dans les fossés bordant la route.

Nous sommes à PISE, mardi 30 Novembre. C'est vrai qu'elle penche cette fameuse tour et drôlement. Japonaises chapeautées s'en donnent à coeur joie de se photographier les unes après les autres, avec, en toile de fond...devinez quoi ??? la Tour penchée bien sûr.

Mercredi 1er décembre

SIENNE : très très belle ville où tout s'harmonise au départ de la Piazza del Campo
où se déroule chaque année le célèbre Palio de Sienne, course de chevaux célèbre à travers le monde.

Nous montons dans le célèbre Campanile et admirons la Piazza del Campo, en forme de coquille, cette place est le coeur de Sienne. Son pavement est divisé en neuf bandes claires en souvenir des 9 seigneurs qui gouvernèrent la ville. Ruelles splendides et agréables, très belles boutiques de part et d'autre. Ici les rues sont grimpantes, c'est bien pour la forme.

Nous mangeons une pizza sur place et redescendons en bas de la ville où notre c/car nous attends sur un très grand parking. A cette saison et à l'heure où nous y sommes arrivés, il n'y avait pas trop de monde. Très bon souvenir de cette ville malgré que nous n'ayons que flâné tout autour de cette superbe place. Musées et Palazzio divers, ce sera pour plus tard. Nous voulons surtout nous attarder sur ROME.

Nous sommes à ROME le mercredi en fin de journée ce qui ne facilite pas trop notre recherche pour le Camping. Enfin après une petite erreur de guidage...c'est ma faute...nous voici au camping Roma recommandé par les Anglade. Facilités pour prendre le Bus, puisque l'arrêt est situé au bas du camping. Nous nous installons dans ce camping fort bien ombragé, peu de monde à part 5 ou 6 camping-car...dont un.allemand...un véritable bus...avec remorque motos. Je pense qu'ils sont là pour quelque temps.

Jeudi 2 décembre

Le réveil a sonné tôt ce matin, pour visiter Rome, il faut être matinal. Vers 8 h prenons le bus qui au bout d'une heure nous conduit ce matin au Vatican.

Grand chantier à Rome pour le jubilé de l'an 2000, mais le Vatican a fait peau neuve
il ne reste que le nettoyage de la fontaine. La place St Pierre est impressionnante, elle est vide, surtout vers 9h le matin, les touristes arrivent plus tard. Nous avons le temps de faire un tour dans la Basilique St Pierre , la plus grande du monde (2 fois ND de Paris .)

Visite des Musées du Vatican avec tout d'abord la fabuleuse chapelle Sixtine qui a été rénovée. Les fresques de Michel-Ange nous font tourner la tête et travailler les cervicales. C'est indescriptible.. quel talent déjà pour peindre, et pour peindre une voûte à cette hauteur celà tient du génie. Heureusement, c'est calme et nous pouvons nous asseoir une fois d'un côté, une fois de l'autre et là nous pouvons admirer plus facilement ce plafond superbe.

Fabuleux aussi les tableaux de Raphaël, puis c'est au tour des collections de Porcelaines. Bibliothèque vaticane, diverses galeries, il y a même un musée Egyptien; Evidemment nous avons fait un tour assez rapide et n'avons pu faire les onze musées, et le 1400 salles, mais nous avons eu tout de même un petit aperçu de toutes ses richesses... Fatigués, harassés mais tout de même contents d'avoir pu admirer tant de merveilles. Je crois qu'il faut visiter tous ces musées, mais à petite dose, car en une seule fois, c'est impossible. Il faudrait pouvoir rester ici plusieurs mois, et faire une salle par semaine... mais franchement c'est dur dur...mais c'est beau...très...très beau.

Pour nous dégourdir les jambes nous marchons vers le Château St Ange situé au bord du Tibre. Puis c'est au tour des places...les piazza. D'abord nous partons vers la Piazza Navona dont je garde un très bon souvenir. Hélas, une grande majorité des superbes façades sont cachées. On toilette dur à Rome , le jubilé de l'an 2000 se prépare. Cette place qui est une de plus belle place de Rome est rempli de petits camelots, il est vrai que nous sommes début décembre, mais entre les échoppes de petits marchands et les travaux sur les façades, c'est très décevant, nous ne nous y attardons pas. L'église St Agnès située sur cette place est, elle aussi, recouverte d'une bâche verte. Même la fontaine célèbre des fleuves de Bernini est gâchée par cette perspective encombrée de vendeurs et de camouflage de bâtiments. Dommage pour J-Marie, je suis vraiment très très déçue.

Nous partons pour la place de la fontaine de Trévi, là aussi, travaux.

Nous nous dirigeons vers la Piazza d'Espagne et les fameux escaliers de la Trinité des Monts, là aussi, déception, nous sommes en décembre, et les escaliers ne regorgent pas de fleurs. Nous visitons l'église. Piazza de Venezia, balade vers le gigantesque monument blanc construit en l'honneur de Victor Emmanuel 1er "le Capitole". Nous rentrons épuisés au camping.